Développer sa présence en ligne

14 octobre 2021

Optimiser sa présence en ligne en tant que traducteur
Vous aimez mes articles ? Vous pouvez me soutenir en les partageant sur vos réseaux sociaux préférés !

Pourquoi développer une présence en ligne est essentiel pour un traducteur

Lorsqu’on parle de présence en ligne pour un traducteur freelance, on se rend compte que le sujet est vaste…très vaste !

Mais, en tant que traducteurs indépendants, nous vendons le plus souvent nos prestations de traduction à des entreprises. C’est le marché du B to B ou business to business. Cela nous aide déjà un peu à dessiner les contours de notre visibilité en ligne.

Notre offre B to B s’adresse donc à des professionnels qui :

  • attendent des prestations de qualité qui font avancer leur projet d’entreprise ;
  • souhaitent travailler avec des spécialistes qui connaissent leur secteur et leurs problématiques ;
  • n’ont pas de temps à perdre !

Le problème (côté acheteur), c’est qu’il y a trop de choix ! Entre les plateformes de freelance comme Upwork ou Malt, les résultats de recherche Google…on comprend vite que, pour un acheteur de traduction, trouver le bon prestataire relève de l’impossible.

Et c’est là où choisir le bon réseau pour sa présence en ligne fait toute la différence !

Un acheteur malin va se tourner vers son réseau (le plus souvent en ligne) pour limiter le risque et pour avoir un minimum d’assurances avant de s’engager avec un nouveau prestataire.

Les réseaux sociaux sont en effet incontournables pour une stratégie de visibilité en ligne digne de ce nom. C’est bien connu, tout le monde y est. Qu’on utilise LinkedIn, Instagram, Facebook, etc., la question reste la même : il faut pouvoir « prouver » nos compétences à nos prospects, nous distinguer parmi toutes les propositions et publications, rassurer et convaincre.

Cependant, on ne peut pas être partout sur internet. Je vous invite à faire une analyse de vos clients potentiels afin d’identifier leur réseau de prédilection et focaliser vos efforts !

Votre présence sur un réseau social peut être complémentaire avec une stratégie de référencement de votre site web…je vous expliquerai comment je fais pour ne pas me disperser !

Ma présence en ligne est sur LinkedIn, une extension de mon réseau pro

Pour créer une présence en ligne pour mon activité, je privilégie LinkedIn. Cela m’a toujours apporté beaucoup plus de clients que mon site internet, même à l’époque où je mettais un budget important dans le référencement.

Pourquoi ? D’abord pour des raisons pratico-pratiques ! Sur des mots clés comme traduction en anglais, par exemple, il est très difficile de sortir du lot sur Google. Et aussi parce que LinkedIn est avant tout une sorte d’extension de mon réseau professionnel dans la vraie vie. Sur LinkedIn, on peut échanger avec des personnes à l’autre bout du monde, partager des informations pertinentes, mettre des personnes dans son réseau en relation les uns avec les autres…

J’ai donc fait le choix de focaliser mes efforts sur LinkedIn et de garder un simple site vitrine.

Cette décision a été prise suite à quelques années d’efforts de référencement d’un site web qui ne m’apportait finalement que peu de clients dans mon domaine de spécialisation, beaucoup de contacts non-qualifiés et beaucoup de temps perdu à faire des devis pour des prospects qui n’achetaient jamais.

En marketing B to B, à travers un réseau social professionnel aussi important que LinkedIn (vous pouvez coller un autre nom de réseau à la place, ce qui va suivre s’y applique aussi !), il faut adopter une stratégie de réseautage et de contenu sur le long terme afin de créer une présence en ligne. C’est vrai pour toutes les actions de communication mais, ici, contrairement au marketing traditionnel où l’on arrose (bombarde, ensevelit et soûle !) les cibles de publicités, on sera plus subtil. De plus, seulement un pourcentage infime des utilisateurs de LinkedIn publient, ce qui rendra votre démarche encore plus efficace !

Le développement de nos réseaux de manière qualitative et la production de contenus qui intéressent nos futurs clients seront nos 2 méthodes privilégiées pour créer une présence en ligne efficace ! C’est déjà entrer dans l’idée de service avant même d’avoir commencé à vendre ! C’est proposer de la valeur très en amont !

Je vous invite à vous pencher sur les trois besoins principaux des clients de traduction sur LinkedIn, qui, je rappelle :

  • attendent des prestations de qualité qui font avancer leur projet d’entreprise ;
  • souhaitent travailler avec des spécialistes qui connaissent leur secteur et leurs problématiques ;
  • n’ont pas de temps à perdre !

Est-ce que votre présence en ligne sur LinkedIn répond à ces 3 besoins ? Comment pouvez-vous améliorer votre profil, vos publications et votre activité sur LinkedIn pour mieux y répondre ?

Je vous en parlerai dans mon prochain article !

Par Sara

Je vous livre les méthodes pour vous permettre de faire le ménage dans votre clientèle, affiner votre offre, affirmer votre valeur ajoutée, vous positionner comme expert et développer une activité de traduction valorisante, épanouissante et pérenne ! Avant de devenir traductrice en 2003, j’ai travaillé dans l’enseignement et la formation pendant dix ans. J’ai obtenu la certification Qualiopi pour la formation professionnelle en mars 2021 et je suis devenue coach professionnelle certifiée (Institut de Coaching International de Genève) en juin 2021.

Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !

Vous aimeriez peut-être…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code