Devenir traducteur : combien cela coûte de se lancer ?

21 juin 2022

Vous aimez mes articles ? Vous pouvez me soutenir en les partageant sur vos réseaux sociaux préférés !

On a tendance à penser que pour se lancer en tant que traducteur indépendant, on peut se contenter d’allumer son ordinateur… C’est à la fois vrai et faux.

Il y a relativement peu de barrière à l’entrée de ce métier et il y a peu de frais. Cependant des investissements de démarrage sont nécessaires pour mettre toutes les chances de votre côté.

Ce que je recommande de faire, je l’aborde dans mon programme « Devenir traducteur indépendant », est de faire le tour :
– des achats essentiels pour commencer à travailler,
– des achats recommandés pour améliorer le quotidien,
– des achats de confort qui peuvent, par exemple, augmenter votre productivité.

 

Les achats essentiels et recommandés

  • Un ordinateur : les logiciels dont nous allons parler plus loin vont avoir une incidence sur l’ordinateur que vous allez choisir. Il doit pouvoir supporter les logiciels et l’utilisation que vous en avez.
  • Une imprimante
  • Un téléphone portable
  • Une adresse mail : au début, une adresse mail gratuite peut suffire.
  • Des logiciels de bureautique : le pack office me semble nécessaire pour commencer à collaborer avec vos premiers clients.
  • Un bureau et une chaise : ce n’est pas indispensable dès le démarrage, mais c’est important d’y penser rapidement pour travailler confortablement.
  • Un compte bancaire dédié à votre activité
  • Une assurance responsabilité civile : elle vous protège et protège aussi vos clients contre les risques professionnels. Il est rare de trouver un assureur qui a des barèmes pour nos métiers. Si vous êtes membre de la SFT, elle a négocié des contrats pour nous, traducteurs.
  • Une mutuelle
  • Le logiciel Antidote ou un autre logiciel de grammaire et d’orthographe avancé
  • Un logiciel de TAO : il y a de fortes chances que vous collaboriez avec les agences de traduction et, pour fluidifier cette collaboration, un logiciel de TAO est nécessaire.

Le logiciel SDL Trados est fréquemment utilisé. La licence est d’environ 500 € mais il y a souvent des promotions. Des mises à jour doivent régulièrement être faites.

Un autre logiciel est MémoQ. Un tarif négocié existe pour les membres du Discord des traducteurs francophones.

Pour ma part, j’utilise Wordfast car il fonctionne en natif sur Mac.

  • Je préconise enfin d’investir dans une formation sur le logiciel de TAO que vous aurez choisi.

A contrario, il n’est, selon moi, pas utile d’imprimer beaucoup de flyers et de cartes de visite ou de faire un site internet tout de suite. Je vous conseille plutôt de temporiser cette dépense car, au début de votre activité, votre positionnement va bouger et il faut pouvoir vous adapter rapidement.

 

Le financement de ces investissements de démarrage

D’après les stagiaires qui ont participé à la formation « Devenir traducteur indépendant», cet investissement est estimé à environ 4000 € incluant une formation TAO et ma formation spécifique au démarrage de votre activité.

Ces investissements peuvent être financés de différente manière :
– à la suite d’un licenciement, une aide dans le cadre d’une installation peut exister
– un accompagnement par Pôle Emploi peut financer vos formations
– des aides par certains conseils départementaux ou régionaux
– vos fonds personnels (économies, cadeau de l’entourage…)

Je vous conseille de prévoir vos achats et de les programmer sur 3 ans.

Par Sara

Je vous livre les méthodes pour vous permettre de faire le ménage dans votre clientèle, affiner votre offre, affirmer votre valeur ajoutée, vous positionner comme expert et développer une activité de traduction valorisante, épanouissante et pérenne ! Avant de devenir traductrice en 2003, j’ai travaillé dans l’enseignement et la formation pendant dix ans. J’ai obtenu la certification Qualiopi pour la formation professionnelle en mars 2021 et je suis devenue coach professionnelle certifiée (Institut de Coaching International de Genève) en juin 2021.

Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !

Formation pour traducteur

Sara Freitas, traductrice indépendante, formatrice et coach professionnel certifié !

Je vous livre les méthodes pour vous permettre de faire le ménage dans votre clientèle, affiner votre offre, affirmer votre valeur ajoutée, vous positionner comme expert et développer une activité de traduction valorisante, épanouissante et pérenne ! 

Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !


Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !

Vous aimeriez peut-être…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code