Les outils du rédacteur pour le traducteur

7 September 2021

Les outils du concepteur rédacteur utiles au traducteur
Vous aimez mes articles ? Vous pouvez me soutenir en les partageant sur vos réseaux sociaux préférés !

Nous avons déjà abordé un des outils du rédacteur bien utile pour les traducteurs : le brief de projet. Ici, nous allons aborder, exemples à l’appui, deux autres outils du rédacteur à utiliser pour ajouter de la valeur à nos projets de traduction.

 

L’audit de communication / de marque

Cet audit doit être le fruit d’une vraie recherche. Il va répondre à différentes questions.

Comment le client se perçoit lui-même ? Que dit-il sur lui ? Comment les autres le perçoivent ?

Cette carte d’identité reprend:

  • la réputation de ce client,
  • son historique,
  • sa culture,
  • ses valeurs,
  • ses savoir-faire, et
  • les profils des personnes qui travaillent au sein de cette entreprise.

Tout au long de ce travail, il est important de lister vos sources. Et, pour chaque support de communication exploré, vous noterez leurs points forts et leurs points faibles.

Enfin, cela vous amènera à découvrir les principaux concurrents de votre client et la manière dont ils se définissent.

Passer du temps sur ce travail n’est pas du temps perdu. Je conseille de le faire systématiquement, de manière plus ou moins aboutie en fonction du projet.

 

L’étude du champ lexical et sémantique

L’audit de communication fait en amont vous permettra également de faire une étude du champ lexical et sémantique.

En explorant les supports de communication, il est très utile de prendre note des mots et phrases qui pourront servir lors de la traduction afin que celle-ci s’inspire au maximum de l’univers du client.

Aussi, je vous conseille de résister à la tentation de commencer à traduire avant de poser les choses.
Premièrement, vous pouvez simplement lire le texte à traduire pour repérer les grandes lignes. Puis, avant de vous plonger dans les mots et les phrases dans la langue source, il est important de construire un champ lexical et sémantique dans la langue cible. Cela vous permettra de vous détacher du texte source et de rendre une traduction plus percutante, qui sonne comme un document rédigé en natif.

 

Dans cette vidéo, nous explorerons ces deux des étapes que je suis scrupuleusement en amont d’un projet de traduction.
Cette démarche pourrait même être faite au niveau de la prospection.. Plus vous parlerez à vos prospects avec leurs propres mots, plus vous serez crédible vis-à-vis d’eux !

Par Sara

Je vous livre les méthodes pour vous permettre de faire le ménage dans votre clientèle, affiner votre offre, affirmer votre valeur ajoutée, vous positionner comme expert et développer une activité de traduction valorisante, épanouissante et pérenne ! Avant de devenir traductrice en 2003, j’ai travaillé dans l’enseignement et la formation pendant dix ans. J’ai obtenu la certification Qualiopi pour la formation professionnelle en mars 2021 et je suis devenue coach professionnelle certifiée (Institut de Coaching International de Genève) en juin 2021.

Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !

Vous aimeriez peut-être…

Développer sa présence en ligne

Développer sa présence en ligne

Pourquoi développer une présence en ligne est essentiel pour un traducteur Lorsqu’on parle de présence en ligne pour...

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code